Page images
PDF
EPUB
[merged small][ocr errors]
[ocr errors]

Senum querelæ. C. Salinator (1), Sp. Albinus , homines consulares, deplorare solebant, tum quòd voluptatibus carerent sine quibus vitam nullam putarent; tum quòd spernerentur ab iis , à quibus essent coli soliti : qui mihi nonoid videbantur accusare, quod esset accusandum. Nam si id culpâ senectutis accideret , eadem mihi usu evenirent, reliquisque omnibus majoribus natu; quorum ego multorum cognovi senectutem sine querela, qui se et libidinum vinculis laxatos esse non molestè ferrent, nec à suis despicerentur. Sed omnium istiusmodi querelarum in moribus est culpa , non in ætate : moderati enim , et nec difficiles , nec inhumani senes,

tolerabilem agunt senectutem; importunitas autem et inhumanitas omni ætati molesta est.

Dictum Themistoclis, THEMISTOCLES fertur Seriphio cuidam in jurgio respondisse , quum ille dixisset , non eum suâ sed patriæ gloriâ splendorem assecutum : nec herculė , inquit , si ego Seriphius essem, ignobilis ; nec tu, si Atheniensis esses

(1) De la vieillesse. C'est Caton qui raconte dans ce traité.

[ocr errors]
[merged small][ocr errors][merged small][merged small]

C. Salinator , Spurius Albinus , personnages consulaires, avoient coutume de gémir d'être privés des plaisirs sans lesquels ils comptoient la vie pour rien, et de se voir négligés par ceux qui les cultivoient autrefois. Ces murmures me paroissoient injustes. Si c'étoient des torts de la vieillesse, je les sentirois aussi bien que les autres vieillards. J'en ai pourtant connu beaucoup qui ne se plaignoient pas de leur âge, qui ne comptoient pas pour un mal d'être affranchis du joug des passions , et qui étoient toujours honorés. C'est l'homme qui a tort et non la vieillesse. Les vieillards modérés, faciles, sociables , ne sont pas malheureux. Au contraire, l'humeur et l'inquiétude sont toujours des maux.

Mot de Thémistocle.

Un homme de Sériphe, ayant disputé avec Thémistocle, lui dit qu'il devoit sa gloire à sa patrie et non à lui-même; Quand je serois de Sériphe , répondit Themistocle, je ne serois pas un homme vil ; et vous , fussiez-vous d'Athènes

[ocr errors]
[ocr errors]

clarus umquam fuisses : quod eodem modo de senectute potest dici : neque enim in summa inopia non levis esse senectus potest , sapienti quidem; nec insipienti etiam in summa copia non gravis.

Q. Fabii laudes. EGO Q. Maximum , eum , qui Tarentum recepit, adolescens ita dilexi senem, ut æqualem: erat enim in illo viro comitate condita grayitas ; nec senectus mores mutaverat: quamquam eum colere coepi non admodum grandem natu , sed tamen jam ætate proyectum : anno enim pòst consul primum fuerat, quàm ego natus sum ; cumque eo quartum consule adolescentulus miles profectus sum ad Capuam, quintoque anno post ad Tarentum : quæstor deinde quadriennio pòst factus sum, quem magistratum gessi consuli. bus Tuditano, et Cethego, quum quidem ille admodum senex, suasor legis Cinciæ de donis et muneribus fuit. Hic et bella gerebat, ut adolescens, quum planè grandis esset; et Annibalem juveniliter exultantem patientiâ suâ molliebat : de quo præclarè familiaris noster Ennius :

Unus qui nobis cunctando restituit rem ;
Non ponebat enim rumores ante salutem :
Ergo magisque magisque viri nunc gloria claret.

[ocr errors]
[ocr errors]

:

(1) Dons et présens qui d'abord avoient été volontaires, mais que les avocats exigeoient alors comme un droit; en cela dérogeant aux mours anciennes, et à la plus belle prérogative de leurs fonctions, le mérite d'être gratuites.

(2) Il suivoit l'ennemi, choisissant toujours des postes où il étoit inattaquable , harcelant sans cesse les Carthaginois, et ne songeant qu'à leur rendre les subsistances

[ocr errors]
[ocr errors]

pous n'en vaudriez pas mieux. On peut en dire autant de la vieillesse : elle est douce pour le sage , malgré l'extrême pauvreté, et malheureuse pour l'insensé, même dans le sein de, l'opulence.

Éloge de Fabius Maxime. TOUT vieux qu'étoit Q. Maximus, celui qui reprit Tarente, je l'aimai dans ma jeunesse, comme s'il n'avoit eu que mon âge. En lui la gravité étoit tempérée par l'affabilité; les années n'avoient point changé ses meurs. Il est vrai que lorsque je m'attachai à lui, il n'étoit pas dans l'extrême vieillesse, mais il en approchoit: il avoit été consul, pour la première fois, un an après ma naissance. Il l'étoit

pour

la

quatrième lorsque j'allai faire, sous lui, mes premières armes , au siège de Capoue. Cinq ans après, je servis au siége de Tarente. Je fus questeur quatre ans après , sous le consulat de

Tuditanus et de Céthégus. Il étoit alors fort vieux, et cependant il fit passer la loi Cincia, au sujet (1) des dons et des présens. Dans l'âge le plus avancé, il retrouvoit à la guerre les forces de la jeunesse. Par sa patience, il amortissoit (2) la fougue d'Annibal. Ennius, notre ami fait un bel éloge de ce héros qui,

Seal, en temporisant, rétablit les affaires ,
Et qui , pour sauver Koine, en braya les discours,
Sa gloire en est plus belle et s'accroît tous les jours.

9

[ocr errors]

peu. Anni.

difficiles, pour les miner et les détruire peu bal comprit combien cette conduite sa ge et mesurée devoit noire à sa réputation et à ses affaires : mais les Romains n'y voyoient que de la négligence ou de la mauvaise volonté. Par dépit et par dérision, ils donnèrent à Fabius le sarnom de cunctator , qui est devenu , avec le temps, une dénomination honorable à ce grand homme.

[ocr errors]
[ocr errors]

7

[ocr errors]

:

[ocr errors]

Tarentum verò quâ vigilantiâ , quo consilio recepit? quum quidem, me audiente, Salinatori, qui, amisso oppido, fugerat in arcem, glorianti atque ita dicenti: Meâ operâ, Q. Fabi, Tarentum recepisti: Certė, inquit ridens : nam nisi tu amisisses , numquam recepissem. Nec verò in armis præstantior , quàm in toga : qui consul iterum, Sp. Carvilio collegâ quiescente, C. Carvilio et C. Flaminio tribunis plebis, quoad potuit, restitit, agrum Picentem et Gallicum viritim contra senatûs auctoritatem dividentibus : augurque quum esset , dicere ausus est , optimis auspiciis ea geri, quæ pro reipublicæ salute gererentur; quæ contra rempublicam fierent, contra auspicia fieri.

Multa in eo viro præclara cognovi: sed nihil est admirabilius , quàm quomodo ille mortem filii tulit, clari viri et consularis : est in mani. bus laudatio ; quam quum legimus, quem philosophum non contemnimus? Nec yerò ille in luce modo, atque in oculis civium magnus ; sed intus , domique præstantior : qui sermo ? quæ præcepta ? quanta notitia antiquitatis ? quæ scientia juris augurii? multæ etiam, ut in homine Romano, litteræ: omnia memoria tenebat, non domestica solum, sed etiam externa bella: cujus sermone ità tum cupidè fruebar, quasi jam divinarem , id , quod evenit, illo extincto, fore unde discerem , neminem.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

(1) Le collége des augures ne fut d'abord composé que de trois hommes ; dans la suite , leur nombre s'augmenta jusqu'à quinze. Leurs fonctions étoient de prédire l'avenir, d'après le chant et le vol des oiseaux , la façon dont mangeoient les poulets sacrés, etc.

« PreviousContinue »