Revue de philologie, de littérature et d'histoire anciennes

Front Cover
Éditions Klincksieck, 1880 - Classical philology

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 173 - I Observations sur les Exercices de Traduction du Français en Latin, d'après la Préface du Dictionnaire allemand-latin de CF Ingerslev, par F.
Page 93 - In eam rem multa argumenta dicit, cur videri possint verba esse naturalia magis, quam arbitraria. Ex quibus hoc visum est lepidum et festivum: Vos...
Page 66 - Degrés de signification en grec et en latin d'après les principes de la grammaire comparée. Ce qui concerne le grec est un exposé fait avec soin et ordinairement judicieux des dernières recherches. Karl Brugmari ¡'Erîo starrte Nominative...
Page 77 - Rom. 20 (Forschungen iiber ihre gemeinsame Geschichte und gegenseitigen Beziehungen bis zum Jahre 338 v. Chr.) Bien au courant ; des recherches très méritoires, bien que tout ne soit pas neuf, et que, parmi les nouveautés, un bon nombre n'ait qu'une valeur très problématique. Il est bien vrai que les primitives traditions romaines sont en partie plébéiennes, en partie palri- »-j ciennes, comme le soutient l'auteur : mais est-il possible aujourd'hui de faire la part de ces deux cléments?
Page 83 - Romans, up to his period, never used the ink of galls and iron for writing: and it is very probable that the adoption of this ink, and the use of parchment, took place at the same time. For the ink, composed of charcoal and solution of glue, can scarcely be made to adhere to skin ; whereas the free acid of the chemical ink partly dissolves the gelatine of the MSS., and the whole substance adheres as a...
Page 134 - Et quanquam in epistola tua servet caritas dulcedinem, natura facundiam, peritia disciplinam, in sola materiœ tamen electione peccasti. » — Ibid. (p. 231) : « Quo loci tamen, si animum vestrum bene metior, super aff'ectum quem maximum ostendis, hoc tu et arte fecisti. » L'emploi simultané du pluriel et du singulier à l'égard de la même personne n'est pas une originalité de Sidoine ; ses contemporains usent de la même liberté. Ruricius, évêque de Limoges, écrit à l'évèque Faustus...
Page 131 - SIDONIVS FELICI SVO SALVTEM 1. Longum a litteris temperatis. igitur utrique nostrum mos suus agitur: ego garrio, vos tacetis. unde etiam, vir ad reliqua fidei officia insignis, genus reor esse virtutis tanto te otio non posse lassari. ecquid numquamne...
Page 183 - Taurinis, proximae genti, adversus Insubres motum bellum erat. Sed armare exercitum Hannibal, ut parti alteri auxilio esset, in reficiendo maxime sentientem contracta ante mala, non poterat; otium enim ex labore, copia ex inopia, cultus ex inluvie tabeque squalida et prope efferata corpora varie movebat.
Page 110 - ... (74 pages), qui rend l'usage du livre beaucoup plus commode. Parmi les diverses grammaires latines publiées en Allemagne, celle de M. Gossrau se recommande d'une façon toute particulière par le grand nombre de faits qui y sont rassemblés, par la manière vraiment scientifique dont y est traitée la morphologie aussi bien que la syntaxe, par le grand nombre d'idées et de réflexions personnelles qu'on y rencontre. Malgré quelques erreurs de détail et certaines théories contestables, on...
Page 129 - Haec igitur, frater carissime, eadem hora, eodem momento ad te per scripta transmisimus et Niceforum acoluthum descendere ad navigandum festinantem de statione ad vos statim dimisi, ut nulla procrastinatione habita velut praesens in isto clero et in isto populi coetu nobiscum pariter Deo omnipotenti et Christo Domino nostro gratias ageres ...

Bibliographic information